Boule de Suif, Partie 3.

Dimanche 10 Janvier 2016,

Après les fêtes de fin d’année 2015, je me décide de continuer ma lecture de Boule de Suif. Pour cette troisième partie, j’ai lu environ une trentaine de pages.

Je me questionnais depuis un certain temps sur le fait qu’il croise des Prussiens à un moment ou un autre. Dans cette nouvelle partie, ma question trouve enfin une réponse ! En effet, notre groupe de voyageurs se fait arrêter et amener dans une auberge par un Allemand. La première réplique de ce dernière m’a fait plutôt rire du fait du choix de Maupassant pour retranscrire de manière réaliste l’accent de cet homme. J’ai ressenti beaucoup d’étonnement quand l’aubergiste a appelé Boule de Suif par son nom complet « Elisabeth Rousset». Boule de Suif doit aller rejoindre le commandant mais elle n’en connait pas la raison. A son retour, elle semble remontée. Je n’ai pas tout de suite compris pour quelles raisons. Je me suis trouvée dans la même incompréhension que les autres voyageurs, à vouloir absolument savoir. 

Le lendemain, le cocher refuse de repartir sous les ordres du commandant Prussien qui ne veut rien entendre. Au fur à mesure, le prussien insiste encore sur une certaine proposition que nous ne connaissons pas. Boule de Suif continue de refuser avec effervescence mais finit tout de même par nous dire. Le Prussien veut coucher avec elle. Je ne comprends pas comment quelqu’un peu maintenir des gens dans une auberge jusqu’à ce que l’une couche avec lui. C’est immorale de faire cela !

Je trouve honteux et hypocrite la réaction qu’ont les autres voyageurs face à situation. Malgré qu’il n’aime pas Boule de Suif pour son «métier», ils devraient pas à être d’accord avec le prussien ou pousser Boule de Suif à ce qu’on abuse de son corps, seulement pour repartir !

Malheureusement , on comprend par les blagues salaces, répugnantes et de mauvais goût de Monsieur Loiseau que Boule de Suif a accepté la demande du prussien à cause de l’insistance de ces «compatriotes » de voyage… Je la plains de subir de telles choses seulement pour son rang dans la société. 

Je pense que dans la prochaine partie on les verra repartir pour Dieppe, et surtout la réaction de Boule de Suif face aux voyageurs.

J.R

Commentaires:

Laisser un commentaire

«
»